Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

defaite

2010-05-17T05:56:00+02:00

Il n'y a pas d'effort sans erreur, citation de Theodore Roosevelt

Publié par Clementia

Le critique ne raconte absolument rien : il ne fait que pointer un doigt accusateur au moment où le fort subit une chute, ou à l'heure où celui qui est en train de faire quelque chose commet une erreur. Le vrai crédit va à celui qui est dans l'arène, le visage sale de poussière, de sueur et de sang, et lutte courageusement.
Le vrai crédit va à celui qui se trompe, qui échoue, mais qui petit à petit atteint son but, parce qu'il n'y a pas d'effort sans erreur. Celui-là connaît le grand enthousiasme, la grande dévotion, et il dépense son énergie dans quelque chose qui en vaut la peine. Voilà le vrai homme, qui dans la meilleure des hypothèses connaîtra la victoire et la conquête, et dans la pire des hypothèses tombera ; mais même dans sa chute il est grand, parce qu'il a vécu avec courage, et il a été au-dessus de ces âmes mesquines qui n'ont jamais connu de victoires ou de défaites.


(Theodore Roosevelt (1858 - 1919), Extrait de son Discours prononcé à la Sorbonne à Paris le 23 avril 1910)

 




NOTE : J'ai reçu cette citation dans la newsletter du 14/04/2010 de l'écrivain Paulo Coelho dont vous pouvez voir le blog ici :  http://paulocoelhoblog.com/

(NB : pour être tenu au courant de toutes les publications du blog, et recevoir chaque citation dès sa parution, PENSEZ A VOUS ABONNER A LA NEWSLETTER !)

Voir les commentaires

2009-02-21T07:19:14+01:00

Guerrier de la Lumière, citation de Paulo Coelho

Publié par Clementia
Guerrier de la Lumière, citation de Paulo Coelho

Le guerrier de la lumière sait perdre. Il ne traite pas la défaite avec indifférence, par des phrases du genre : "Bon, ça n'était pas si important", ou bien "En réalité, je ne le voulais pas vraiment".

Il accepte la défaite comme telle, et il ne tente pas de la transformer en victoire ou en expérience. La douleur des blessures, l'indifférence des amis et la solitude de la perte le rendent amer. Dans ces moments-là, il se dit : "J'ai lutté pour quelque chose, et je n'ai pas réussi. J'ai perdu la première bataille". Cette phrase lui donne des forces. Il sait que l'on ne gagne pas toujours, mais que les courageux gagnent toujours à la fin.

- Paulo Coelho -

(PS : pour être tenu au courant de toutes les publications du blog, PENSEZ A VOUS ABONNER A LA NEWSLETTER !)

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog